Partagez | .
 

 another love (joe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:08

joséphine "joe" rochester-wells
beating heart


PRÉNOMS : joséphine est le prénom que ses parents ont choisi pour elle. son prénom a été le centre de nombreux conflits, d'ailleurs. l'un voulait un prénom trop classique, l'autre un prénom exotique. une dispute parmi les autres. elle se fait appeler joe, c'est plus court, plus simple. elle aime son prénom pourtant, elle ne supporte pas qu'il fasse parti des raisons du divorce de ses parents. + NOM : depuis le divorce de ses parents, elle se voit octroyer les deux noms de famille, rochester-wells. rochester est le nom de famille de son père, une famille bien trop riche pour le croire, quant à la famille wells, celle de sa mère, a fait fortune dans l'industrie de la mode. autant le dire, avec un nom comme le sien, il est difficilement possible de passer à côté de son compte en banque. + AGE : elle a pris vingt-quatre il y a peu de temps. + NATIONALITÉ : purement et simplement anglaise. ses parents sont tous les deux nés à londres, ses grands-parents aussi. de nombreuses générations de rochester-wells ont vécu et vivent à londres. elle a l'angleterre dans le sang, londres dans la peau. + ORIENTATION SEXUELLE : elle est hétérosexuelle, même après expérience lesbienne. sa curiosité l'a poussé à franchir les limites qu'elle n'avait jamais franchies. si elle n'a rien trouvé de répugnant ou de déplaisant, elle a finalement compris qu'elle n'aimait que les homme. + DATE ET LIEU DE NAISSANCE : elle est née à londres le vingt-et-un avril mil-neuf-cent quatre-vingt-dix. + ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : elle est journaliste chez vogue, journaliste connue comme tous les journalistes de ce magazine dont la réputation n'est plus à refaire. c'est un travail prestigieux. en dehors de son travail, c'est le théâtre et la danse qui la passionne le plus. bien que son métier lui prenne du temps, elle adore mener une vie bien remplie. sa vie se balance entre ses articles de mode et son amour pour la scène. + STATUT CIVIL : elle est divorcée depuis un an, après un mariage de trois ans. une erreur de jeunesse semble-t-il. le divorce est sans doute la meilleure chose qu'elle ait décidé dans sa vie. son ex-mari ne le comprend pas, il s'empresse de lui mener la vie dur.  + GROUPE : plutôt lancôme. + CAMP : plutôt in.

AVIS SUR LA MODE :
la mode a toujours eu de l'importance dans sa vie. plus jeune, elle regardait les icônes de la mode se pavanaient dans les dernières créations de créateurs réputés. elle les regardait avec fascination, avec envie. la mode a toujours eu sa place autour d'elle. sa famille, les wells, ont beaucoup investi dans la mode, elle est baignée dedans depuis sa plus tendre enfance. elle a grandi entouré par les vêtements et les articles de presse. elle a appris à avoir un regard à la fois admiratif et critique sur ce qui l'entourait. son avis sur la mode est positif, elle adore cela. les vêtements neufs, l'espoir de sortir du lot avec une nouvelle pièce. toutes ces petites choses qui font qu'elle apprécie ce milieu.

TON STYLE VESTIMENTAIRE :
qu'importe la tenue, elle sera toujours perchée sur des talons hauts, la taille varie selon l’événement. les chaussures plates ne sont que pour les tenues décontractées, le dimanche -et encore. elle porte régulièrement des robes, fleuries ou non, rayées ou non, à motif ou non. si elle ne porte pas de robe, elle porte des pantalons souvent moulant, parfois non. elle met souvent des petits hauts fluides. elle s'habille simplement, mais elle cherche toujours à mettre une pointe d'originalité à sa tenue. que ce soit à l'aide d'un foulard, d'un bijou, d'une ceinture, d'un sac. l'accessoire est ce qu'elle préfère dans sa tenue.

ATTACHEMENT AU STYLE :
le style est quelque chose de primordiale chez elle. elle n'en a pas forcément envie mais elle en ressent le besoin, elle n'a pas le choix. se préparer dignement pour rejoindre le siège du magazine est obligatoire. elle ne peut pas se permettre d'arriver sans s'être maquillée ou même habillée. elle attache beaucoup d'importance à son apparence, ce qui n'était pas le cas avant. avant, elle se moquait d'être vue les cheveux mal coiffés, en survêtement. aujourd'hui, elle ne porte que des vêtements de créateur, elle se maquille avec des produits de créateur. elle ne jure que par les créateurs.

TA DERNIERE TENDANCE :
Elle qui adore porter des robes choisira sans aucun doute le dernier modèle tendance de la collection. La robe est un classique, il suffit parfois de peu de chose pour la rendre un soupçon plus fantaisiste, un soupçon plus originale. Il suffit parfois d'un accessoire ou d'un motif pour être certaine de créer un nouveau look à la mode. C'est de qu'elle recherche en testant, en essayant des nouveaux styles. Parfois elle l'agrémente de chaussures hors du commun, d'une veste en jean basique ou d'une veste chic pour contraster avec les motifs extravagants de sa robe. Il y a des valeurs sûres qu'elle n'est pas prête d'abandonner, la robe en fait partie.

TON ICÔNE MODE :
Elles sont nombreuses dans ce monde à se démarquer par leur folie, leur look ou bien leur scandale dans la presse. Parfois, il ne suffit que de montrer ses sous-vêtements - ou pas du tout d'ailleurs - pour créer une nouvelle mode. Elle ne peut pas dire qu'elle prenne exemple sur l'une d'entres elles en particulier. Elles savent se montrer différentes dans leur style de vie, dans leur choix. Elle appréciera autant l'extravagance de l'une que la discrétion de l'autre. Elle ne peut pas choisir qui elle préfère, qui elle aimerait être, qui elle aimerait copier. Elle reprend chez beaucoup de femmes célèbres leurs idées ingénieuses.







LES ANECDOTES


la danse a toujours été sa passion, danser est le seul sport qu'elle ait réussie à pratiquer jusqu'à présent. + elle passe le reste de son temps libre aux théâtre pour jouer ou pour assister à une représentation. + la plupart du temps, elle fait du shopping sur internet, plus rapide, plus simple pour elle qui n'a déjà pas beaucoup de temps. + elle n'aime pas le café, elle n'en boit jamais. elle ne boit que du chocolat chaud. + elle aime les bonbons, le sucre est comme une drogue à ses yeux. + quand elle est stressée, elle fume une cigarette. elle a toujours un paquet dans son sac, au cas où elle aurait besoin d'une dose de nicotine pour se détendre. + elle parle plusieurs langues en plus de l'anglais. elle a appris à parler le français à l'école, elle se débrouille très bien d'ailleurs. elle sait parler portugais. elle a quelques notions de russe, d'espagnol et de finlandais. + elle était très bonne élève + son mariage est une énorme erreur de jeunesse + elle prend soin de sa ligne par peur de grossir + elle a peur des insectes + elle aurait aimé apprendre à jouer du piano, elle ne sait jouer que quelques notes de comptine pour enfants + elle ne voulait pas être journaliste au début, elle voulait être danseuse professionnelle + son sac à main est très organisée, elle n'aime pas le savoir en désordre + elle n'a jamais réussi à avoir son permis de conduire, elle continue à se servir du chauffeur de ses parents + elle adore la photographie, elle a d'ailleurs toujours un appareil sur elle +

CARACTÈRE DU PERSONNAGE


Joséphine a toujours su se montrer déterminée. Sa détermination est si forte qu'elle ira jusqu'au bout de ce qu'elle entreprend, qu'importe les difficultés et les obstacles qui se dressent devant elle. Elle ne renonce jamais et ne contourne jamais les choses complexes qui l'entourent. Elle est réfléchie et pour cela, elle réussit généralement tout ce qu'elle commence. Son ambition lui permet d'aller loin, de dépasser toujours plus loin ses limites. Sa curiosité lui permet de s'ouvrir aux autres, de voir plus loin que ce qui se passe sous ses yeux. Elle n'aime pas se contenter de ce qu'elle a sous le nez, elle veut toujours plus. Elle prend des initiatives qui lui permettent de découvrir des choses qu'elle ne verrait jamais sans regarder plus loin devant elle. C'est une personne très charismatique, elle a une force de persuasion assez importante. Il lui suffit de quelques mots pour convaincre quelqu'un la plupart du temps. C'est une personne très dynamique, elle vit sa vie à cent à l'heure. Elle n'aime pas rester sans rien faire, elle aime être active dans n'importe quelle circonstance. C'est une personne très organisée. Sa vie est listée méticuleusement, ses emplois du temps sont faits aux millimètres près. Elle n'aime pas tout chambouler dans sa vie, elle prévoit tout à l'avance. Elle fait toujours preuve de persévérance pour avancer. Elle est sérieuse et travail beaucoup.

Elle a toujours eu un certain mépris pour les autres, malgré son caractère discret. Elle n'aime pas attirer trop l'attention sur elle non plus. Il lui arrive de regarder les gens de haut en les méprisant du regard. Elle fait souvent preuve d'ironie envers les gens, dans ses rires surtout. Elle a dû mal à être sincère avec les gens qu'elle ne fréquente pas vraiment. C'est une personne très anxieuse et elle manque parfois de confiance en soi. Elle doute souvent de ses capacités. Elle est très maniaque. Elle n'aime pas le désordre, la poussière. Elle aime que tout soit classé, tout soit en ordre. C'est un problème dans sa vie d'ailleurs. Il lui est arrivé d'être infidèle, plusieurs fois durant son mariage. Mais aussi infidèle avec ses amis, les trompant dans leur dos. Elle sait se montrer hypocrite quand il en va de son intérêt. Malgré sa franchise parfois méchante, elle a parfois du mal à dire la vérité clairement. Elle le sait mais n'a jamais réussi à changer les choses. Joséphine est une personne individualiste, elle voit son intérêt avant celui des autres, elle sait se montrer généreuse mais elle pense d'abord à son propre confort. Elle est très rancunière et ne pardonne quasiment jamais les fautes des autres.

Code:
<div class="img3info">✽  emmy rossum <span><center> - joséphine rochester-wells - <br><a rel="nofollow" target="_blank" class="postlink" href="http://getthelondonlook.forumactif.org/u52"><div class="lienbullebot">mp cette personne</div></a></center></span> </div>

pseudo & prénom :
sur le net, c'est ashtoons à présent (anciennement tinker.bell ou pour les intimes, c'est pingouin.) sinon, je m'appelle alicia bril2 
âge :
j'ai vingt-ans (puis pas longtemps), je vais pleurer, je crois.  moh c'est triste de vieillir, j'veuuuuux pas.  loose 

pays :
je vis en france le jour. la nuit dans mes rêves, je suis plutôt très loin de ce pays.  keukin je rêve d'aller loin, très très loin.  pls 

type de personnage :
c'est un personnage inventé.

où as-tu connu le forum :
grâce à la pub bazzart et à ce design de malade que je suis ici.  yahou 

ce que tu en penses :
je l'ai déjà, je le redis, c'est de la tuerie. et puis, vous avez été rapide dans la partie invitée, c'est génial ça.  coeur1 

petit mot de la fin :
j'espère que je vais me plaire ici.  bril2  coeur1 



codes par get the london look, toute reproduction est interdite


Dernière édition par Joséphine Rochester-Wells le Mer 7 Mai - 8:58, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:08

this is the story of my life
i'm strong enough to walk away; but broken enough to look back

« Mère, faut-il vraiment que je vous accompagne ? » La réponse, elle la connaissait. Elle la connaissait si bien, qu'elle n’aurait sans doute pas dû ouvrir la bouche. Cette femme, qu'elle appelait mère, avait levé les yeux pour la jauger d’un regard froid, sombre, sinistre. Un sourire mesquin avait fait son apparition sur ses lèvres fines et rougies par le maquillage, alors qu'elle, elle baissait les yeux, honteuse. A l'âge de dix-sept ans, elle voyait sa génitrice comme un tyran, un monstre. Depuis toujours, elle lui faisait vivre ses cauchemars les plus sombres. Femme si droite, belle et d'une classe de grande ampleur, il n'y avait pas de doute, elle était une des femmes les plus influentes de Londres. Son regard la faisait trembler, son sourire l'effrayait. Souvent, elle s'était demandée si elle était vraiment la femme à l'origine de sa vie. Elle en doute souvent, d'ailleurs. Toute son enfance, elle avait subi l'absence d'un père et l'ignorance d'une mère qui la voyait comme un fardeau. Seule au monde, elle avait été élevée par Rosie, la « femme à tout faire » comme elle aimait si bien l'appeler.
Ses parents, elle les a toujours haït et même en grandissant, rien n'a changé. Elle n'a jamais oublié ces soirs passés à la table de la salle à manger, les attendant. Elle finissait par s'endormir, épuisée. Elle n'a jamais oublié les années d'absence, l'ignorance et la souffrance qu'elle a ressenti, lorsque, face à eux, elle se sentait invisible, inexistante. Un poids sur leur vie si paisible.
« Tu sais, petite, tes parents n'étaient simplement pas fait pour la vie de famille. » Ce que Rosie ne disait pas, elle avait fini par le découvrir. Écoutant souvent les conversations qu'elle n'aurait jamais dû entendre, elle avait développé une grande curiosité, parfois maladive. Un déni de grossesse, une impossibilité d'y mettre fin et le dégoût de n'être qu'une mère porteuse pour une femme en mal d'enfants. Cette découverte, elle l'a si mal vécu, la prenant pour une trahison à l'amour qu'elle portait, malgré elle, à ses géniteurs. Elle se souvient aussi, de la gifle qu'elle avait reçu, le jour où, pour provoquer sa mère, elle avait appelé Rosie, « maman ». Elle était si jeune, mais elle voyait en Rosie la mère idéale. Après tout elle l'avait élevée.
Elle voulait tant l'amour de ses parents qu'elle a cherché à se faire remarquer. Durant toute sa vie, mais jamais cela n'a payé.

Son échauffement terminé, elle attendait. Seule. Elle était toujours la première tant ce cours lui apportait plus qu'elle n'aurait pu en attendre de lui. Elle attendait sur quelques notes, s'élançant vivement en quelques pas. Elle dansait, oubliant le reste autour d'elle. Source de réconfort, de bonheur qu'elle n'avait pas connu jusqu'alors. La danse lui avait apporté tellement de joie que depuis qu'elle avait huit ans, elle ne vivait que pour cela. Elle n'avait vécu que pour cela pendant plus de huit ans. La danse lui avait ouvert des portes. Les portes des sourires francs, des rires sincères. Les portes d'un bonheur sans merci. Elle se donnait tellement qu'on lui demandait si ça allait, si elle ne se sentait pas épuisée. Elle souriait. « Cela ne pourrait pas aller mieux. » Et elle repartait de plus belle. Mais ce jour-là, elle savait que ce cours avait plus d'importance que n'importe quel autre. Les rôles pour le spectacle de septembre allaient être donnés. Un spectacle important, dans l'une des salles de spectacles de Londres. « Tu sais, Joe, rien ne sert de t’entraîner ainsi. » Du regard, elle l'interrogeait, elle ne comprenait pas. Aurait-elle oublié quelque chose d'important ? Elle avait beau essayé de se souvenir d'un détail qui lui aurais échappé, elle ne se souvenait de rien. Trop concentrée par ce rôle qu'elle voulait. Ce rôle qui la mettrait sur le devant de la scène, seule, pour un solo unique. « Il y a deux rôles importants, tu le sais. » Elle le savait et elle y avait vu une chance d'être acceptée. Elle se souvenait de son professeur annonçant cela et de son sourire qui s'était agrandi. Elle n'avait rien n'écouté de plus, ce jour-là. « C'est des rôles en duo, Joe. » Ses rêves s'effondraient. Elle n'avait rien préparé, elle n'avait pas de partenaire. Son rêve tombait en miette en quelques mots. Antoine était son meilleur ami et un excellent danseur. Elle l'avait rencontré il y a une dizaine d'années, à l'école maternelle. Mais ils ne s'étaient jamais parlés avant l'entrée dans l'école de danse, alors qu'ils avaient huit ans. Il avait été son premier ami, le meilleur de tous. « Oh putain ! » Elle n'y croyait plus jusqu'à ce qu'il lui tende la main. « Viens, viens avec moi. » Et c'est avec lui, qu'en quelques minutes, portés l'un par l'autre, ils avaient dansé. Dans une improvisation parfaite, ils se comprenaient si bien. Un regard suffisait. Elle a compris, à ce moment précis, qu'il n'était pas seulement un ami. Elle l'avait toujours su mais elle se l'avouait réellement aujourd'hui. Elle l'aimait. Et grâce à lui, elle avait obtenu ce rôle qu'elle avait tant espéré.

C'était son premier amour.  C'était si nouveau pour qu'elle en avait presque peur. Elle faisait le grand saut dans le vide, découvrant qu'elle avait finalement un cœur et ce, l'année de ses dix-sept ans. Tout a changé à partir de ce moment, entre eux principalement. Il était sa première fois pour tout ce qu'elle n'avait encore jamais fait, que ce soit dans leur relation ou dans son quotidien qu'il avait radicalement changé. A chaque instant, elle ressentait cette sensation nouvelle dans le creux de l'estomac, elle le regardait les yeux brillants, pétillants. Ils se retrouvaient très souvent, chez l'un ou chez l'autre, lorsqu'ils étaient seuls. Ils laissaient libre court à leur imagination pour faire de leur journée un moment inoubliable, unique. « Cap ? » avait-il dit, le regard malicieux, un jour de pluie. La grande maison des Rochester était silencieuse, il n'y avait qu'eux. Elle avait souri. Elle n'avait pas besoin de répondre. « Embrasse-moi. Embrasse-moi jusqu'à étouffer. Puis on fera l'amour dans n'importe quelle pièce de cette maison. Dans plusieurs si tu le veux. Puis je te dirais des mots d'amour au creux de l'oreille, je te raconterais notre vie future et on recommencera à s'embrasser. Parce que je t'aime Joséphine, je t'aime tellement que je pourrais en crever. » Leur relation a duré deux ans. Contre toute la volonté de leur famille respective, Antoine et Joséphine vivait leur amour loin de tout. Ils n'écoutaient personne. Il était un peu plus âgé qu'elle, de deux ans. Il avait vingt-et-un an, elle en avait dix-neuf. Ils avaient la même vision de l'avenir. Ensemble, ils vivraient leur vie. Ensemble, ils ferait tout, du tour du monde, à l'achat de leur première maison. Ils avaient fait des plans sur la comète sans se soucier du reste. De ce qui pourrait arriver par la suite. Ils n'avaient pas pensé à ce qu'il pourrait arriver. Comme deux enfants, ils avaient construits leur univers à eux, un univers que personne ne comprenait.

« T'as pas le droit de me laisser ! T'as pas le droit de partir, pas après tout ce qu'on s'est promis, pas après tout ce que l'on s'est dit. » Le long de ses joues perlaient de fines larmes. Elle le regardait impuissante, dans son costume de militaire. Deux ans d'amour n'avaient pas suffit à le retenir. Deux ans de complicité et une dizaine d'années d'amitié n'avaient pas été suffisant pour qu'il renonce à son idée de partir. Elle avait tant espéré qu'il renoncerait à partir, qu'il changerait d'avis pour devenir avocat ou médecin. Elle ne s'était pas préparée au fait qu'il disait vrai. Elle avait fermé les yeux, préférant nier la vérité et s'enfermer dans le mensonge. Tout se brisait. Elle se sentait mal, faible. Son cœur brisait, sa gorge nouée, elle le voyait face à lui, vêtu comme un militaire. Il partait. « Je reviendrais, Joe. On l'aura notre vie, on la vivra, je te le promets. Je te retrouverais. » Antoine avait intégré l'armée de l'air française. Il partait. Elle ne savait pas s'il allait revenir. Elle ne savait pas si elle le reverrait un jour. A ce moment précis, elle regardait le train qui allait partir d'une minute à l'autre et qui emportait l'homme de sa vie avec lui. Il avait besoin de vivre son rêve. Ce rêve de piloter un avion, de se rendre utile pour un pays. Elle devait simplement se taire et le regarder partir, elle devait pleurer sans le retenir. Un dernier baiser, un dernier mot d'amour et il s'éclipsait dans les wagons du train qui sonnait déjà le départ. Joséphine s'était effondrée sous les yeux d'Antoine, inquiet à travers la vitre. Il était trop tard. Il était parti. Elle allait reprendre le cours de sa vie.

Le départ d'Antoine l'avait profondément affectée. Elle ne s'en était jamais réellement remise, pas intérieurement en tout cas. Comme si toute ta vie s'était écroulée, d'un seul coup. Se relever a été difficile. Il manquait à sa vie, elle n'avait plus eu de nouvelles de lui six mois après son départ. Silence radio qu'elle avait interprété comme une séparation définitive. Elle avait fini d'espéré qu'il reviendrait, qu'il reviendrait l'aimer. Elle le pensait mort, parfois même. Même si son nom n'apparaissait pas dans les pertes de l'armée, elle y avait pensé et avait fini par le croire avec tristesse. L'université était terminé, elle avait obtenu son diplôme de journaliste il y a deux ans, sans difficulté, elle s'était rabattue sur les études. Mais si seulement cela n'avait été que ça. Durant l'université, sous un coup de folie, elle avait décidé de te marier avec un homme plus vieux, qu'elle n'aimait pas vraiment. Il aurait pu être l'homme de sa vie, malheureusement, elle n'avait pas oublié Antoine. Elle y repensait souvent malgré elle. Il avait disparu de sa vie. Elle était tombée enceinte, deux fois. Deux fois où ses enfants ont perdu la vie avant même de connaitre la lumière du jour. Deux fausses couches qu'elle avait compris comme un signe du destin. Son mari, Nicola, n'était pas celui qu'il lui fallait. Il n'était pas l'homme qu'elle aimait. Il n'y avait toujours eu qu'Antoine.
Aujourd'hui, elle a divorcé, depuis près d'un an, elle vit seule. Elle essaye de reprendre sa vie en main, de se reconstruire et d'oublier définitivement Antoine. Elle devait le sortir de sa vie pour recommencer à zéro. Elle est devenue journaliste pour Vogue magasine, une place qu'elle avait eu beaucoup de mal à avoir mais qu'elle avait obtenu seule, sans l'aide de ses parents. Son nom avait certainement joué en sa faveur mais elle n'avait pas acheté sa place. Elle s'épanouissait dans son travail. Et elle continue de danser, lorsque son temps lui permet, entre le théâtre et son travail.

codes par get the london look, toute reproduction est interdite



Dernière édition par Joséphine Rochester-Wells le Mer 7 Mai - 8:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:15

Bienvenue officiellement parmi nous miss ! J'adore ton avatar chou !
Tu me réserves un lien hein ! etouais
Bon courage pour finir cette fiche, ~
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:30

et puis toi, t'es canon.  prvr 
merci coeur1
et je te garde un lien, j'vais te rejoindre à vogue.  ohyeah 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:40

Bienvenue parmi nous miss, officiellement! Si tu as la moindre question, n'hésites pas, et bonne chance pour ta fiche (puis, il nous faudra un lien canard)
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 18:56

merciiiii coeur1
promis, je te garde un lien. bril
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 19:36

Bienvenue !

Magnifique avatar  etouais 
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t112-t-sais-que-tu-fais-c



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 19:39

merci coeur1
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 21:08

Oh mon dieu les images que tu as choisi *-* ! Bon d'accord je repars.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 21:13

Je confirme, Emmy est vraiment trop splendide (l'avatar surtout. Ermagud, je l'aime cette fille)
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Jeu 1 Mai - 21:15

emmy est vraiment sublime.  sxe 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 2 Mai - 10:28

CANOOOON!  bril rock 

Bienvenue par ici  sxe tong 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 2 Mai - 18:06

JULIAN, jolies fesses.  sxe prvr 
merci.  coeur1 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Sam 3 Mai - 1:54

yeah yeah yeah yeah yeah yeah yeah 

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Sam 3 Mai - 19:20

globuleux globuleux globuleux globuleux
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Sam 3 Mai - 21:03

exact mdr
welcome  canard 

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 9 Mai - 9:36

Et je valide. Désolé pour l'attente  heartbeat 

welcome in london my dear !
god save the lancome's


Hello petit pudding, buveur de thé und so weiter diraient nos amis les allemands. Je t'annonce que tu es bel et bien validé(e) et tu vas pouvoir désormais rp avec nous au sein de la capitale ! Tu peux donc désormais vérifier si ton avatar est bien répertorié dans le bottin des avatars. C'est bon ? Il est temps pour toi de te lancer dans la gestion de ton personnage en demandant un logement et recenser au plus vite ton métier dans les sujets concernés (on clique sur les liens c'est magique comme le célèbre british potter). Pour te lancer dans le rp, ça sera toujours plus pratique de créer ta fiche de liens dans la bonne partie du forum et réclamer des liens aux autres ! Tu peux finaliser la création de ton personnage en créant son téléphone ou son twitter, pour ça direction la section social networks. C'est bon ? Tu peux donc rp, n'hésites pas à voter aux topsites en échange de points. D'ailleurs, il est nécessaire que tu te renseignes sur le système de points afin de les réclamer dans ce sujet. N'oublies pas d'aller régulièrement lire les articles de vogue qui poseront les règles à suivre ou à casser ! Tu peux aussi aller faire les jeux ou encore te rendre dans le flood pour faire connaissance avec les autres !


 
codes par get the london look, toute reproduction est interdite

 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 9 Mai - 10:01

merci wren coeur1
(il manque juste l'avatar, du coup (ou alors j'ai mal vu), et je fais ce qu'il faut faire.  woops)
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 9 Mai - 11:18

Pour le bottin - Columbia t'ajouteras dès qu'elle pourra (j'ai trop peur de toucher à ses codes et de tout casser), mais ne t'inquiètes pas, Emmy est toute à toi!
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: another love (joe)   Ven 9 Mai - 11:35

ahah, d'accord ça marche.  woops 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


will you get the london look ?







MessageSujet: Re: another love (joe)   

Revenir en haut Aller en bas
 

another love (joe)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Let Love Lead The Way [PV]
» 05. I Love Rock'n Roll [PV ERIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET THE LONDON LOOK. :: welcome to london.-