Partagez | .
 

 Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 22:56

Camden Samuel St. James
« Le beau est toujours bizarre.  »


PRÉNOMS : Camden, comme le petit coin agité de Londres qui grouille de jeunes décérébrés et de marchands de savates. Samuel, comme son père et son grand père, parce qu'ils étaient pas très originaux, ses parents.+ NOM : Saint James sur les papiers officiels, mais la plupart du temps raccourci en St. James. Le patronyme dégage une fétide odeur de richesse, mais le jeune n'est pas du genre à se vanter de sa fortune. + AGE : Vingt-trois étés. C'est qu'un gosse coincé dans le corps d'un adulte, un mec pas responsable. Il pourrait avoir trente ans, soixante même, il serait toujours aussi con.  + NATIONALITÉ : Britannique, il a l'accent et le talent pour la cuisine. God save the queen.  + ORIENTATION SEXUELLE : Il est pédé le garçon. Il porte fièrement les couleurs de son drapeau. Il a pas peur de le dire ça, il s'est déjà pris assez de coups pour pouvoir les encaisser sans tomber. Il rend même la monnaie, parfois.  + DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Il est arrivé à Londres le 6 Juillet, c'était un gros et vilain bébé, mais il était mignon à sa façon, surtout pour sa maman qui à ce moment là l'aimait plus que la bière et le chocolat. Et Dieu sait à quel point elle ne peut vivre sans ça ! + ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : Fouine, c'est un petit curieux toujours armé de son appareil photo, de son bloc-notes et de son stylo. C'est un journaliste, pour Vogue.  + STATUT CIVIL : Célibataire un peu vagabond, dans les bras d'un homme différent chaque nuit jusqu'à ce qu'il trouve son beau prince.+ GROUPE :  C'est un artiste dans l'âme, un petit gars azimuté, il aime pas les règles qu'impose sa supérieure. La mode, ça ne se dicte pas. C'est pourquoi il fait partie du groupe Balenciaga. Il est caractériel, il s'impose dans le royaume de la mode et du style, qu'on le veuille ou non. + CAMP : "in" sans aucun doute et puisqu'il faut choisir. Il sait s'habiller, c'est son mode de vie. De toute manière, on ne remarque jamais sa tenue, c'est lui que l'on remarque.

AVIS SUR LA MODE :

Son avis est très personnel, il ne se laisse influencer par personne. Ses choix, ce sont bien les siens. Il voit la mode comme étant le dixième art, mais c'est encore à ses yeux une institution bancale. Les harpies se succèdent à la tête de vogue et les plus grands couturiers sont morts. Ceux qui sont encore en vie sont refaits, repoussants et arrogants. Personne ne veut approcher de Karl Lagerfeld, personne ne veut rencontrer Donatella Versace. Personne de censé, en tout cas. Ces gens, ils n'ont pas de cœur, ils n'ont rien dans la tête. Pourtant, Mademoiselle le disait bien : « le grand couturier est un homme qui a de l’avenir dans l’esprit ».  

TON STYLE VESTIMENTAIRE :

Complètement décalé. C'est un adepte du bon vieux style british, mais il y insère une touche pop, plus fraîche et colorée. Il reste très attaché au style retro et ne peut se passer des bons vieux motifs psychédéliques et des chaussettes remontées jusqu'aux genoux. Il est plutôt de ceux qui se sentent plus à l'aise dans un costume-short que dans un costume traditionnel. Partisan du bleu électrique et du rose corail, il n'est pas rare de le voir porter l'une de ces deux couleurs. Il fait très attention à ce qu'il porte, s'habiller et pour lui une étape primordiale dans une journée. Il est complètement accro aux chaussures et doit bien avoir une centaine de paires.

ATTACHEMENT AU STYLE :

Il n'est pas du genre à se lever déjà coiffé, c'est un humain, pas une star, mais il prend assez soin de son apparence. Même quand son style fait négligé, c'est totalement voulu. Le style, c'est une seconde nature chez lui. Bien sûr, pour faire quatre pas hors de son appartement pour récupérer le courrier, il ne fait pas attention à sa coiffure ni même à ce qu'il porte, mais généralement, il prends du temps pour essayer de confectionner des tenues qui lui correspondent.
TA DERNIERE TENDANCE :

Pas de tendance. Il ne suit pas le « code de la mode », il achète selon ses envies, selon le prix aussi. Il s'est dernièrement aventuré dans une boutique lugubre pour gothiques et en est ressorti avec des sacs pleins. En ce moment, il est à fond dans ce qui est classique aussi. Que ce soit un pantalon sobre gris anthracite ou une belle paire de mocassins Dernière folie: une paire de Derby Suede Lace Ups by Marc Jabobs

TON ICÔNE MODE :
Pourquoi vouloir à tout prix ressembler à quelqu'un d'autre ? Pourquoi essayer d'être quelqu'un que l'on n'est pas ? Camden, il a bien compris qu'on est plus stylé que jamais en restant soi-même. Il est sa propre icône, sa propre muse.







LES ANECDOTES


Il carbure au latte, ce café au lait d'origine italienne que les étudiants s'arrachent +  Camden, c'est un peu un bâtard je-m'en-foutiste. Il lit sa merde, mais la merde des autres, jamais. + Son père collectionne les voitures de luxe et a offert à son fils une MacLaren P1.+ Il a adopté un Chow-chow et il le traite comme un vrai petit prince. + Il est accro aux séries télés, surtout espagnoles. + Camden, il parle beaucoup, surtout pour partager les derniers potins. + Il est végétarien + Il a eu du mal à annoncer qu'il était gay, comme tous les ados qui sont passés par là, mais c'est aujourd'hui un vrai phénomène qui s'assume pleinement. + Il a eu des soucis d’absentéisme quand il était au lycée. Il n'allait pas en cours parce qu'on le bizutait. + Il évite la cigarette, mais il boit comme une éponge. + Il dit toujours ce qu'il pense, au point de paraître acerbe. + Il trouve du réconfort dans les bras de plusieurs hommes différents. + Il a tellement de fric qu'il ne sait pas quoi en faire. + Il est le premier à lever haut ses majeurs en signe de protestation. + Camden, il claque tout son fric dans le chocolat et les vêtements.  + S'il sourit pas, c'est qu'il est très, très malade. + Il est bavard, mais il aime s'exprimer de différentes façons. A travers le dessin, par exemple. +  Cam rêve de péter les talons de son Patron. +  Perdre, c'est pas ce qui l'effraie le plus... +  ...Mais alors gagner, c'est orgasmique. + Il pourrait passer des heures devant son miroir. + Il a un vélo incarnadin avec lequel il se rend à son boulot. Il n’utilise que rarement sa voiture. + Critiquer, c'est pour lui tout un art. +  Camden, il se ronge pas les ongles, il se passe pas cinquante fois la main dans les cheveux, il stresse pas, il n'aime pas ça. +

CARACTÈRE DU PERSONNAGE


C'est le loup dans le troupeau de moutons, un loup au pelage velouté, soigné, mais un loup quand même. Il mord, attention ! Eh puis, c'est une fouine aussi, un brin trop curieux, il aime foutre son nez dans les affaires qui ne le regarde pas. Il aime se plaindre, c'est son boulot, pourtant il se fout de beaucoup de choses. Il est facile à vivre, il ne se casse pas la tête; mais il trouve toujours le moyen de dire que la vie n'est pas cirrhose que ça. Un truc d'alcoolique, parce qu'il boit plus que ne respire, passe ses nuits dans le lit d'inconnus. Puis le lendemain matin, tout sourire il se casse, il fuit l'amour. Il est un peu bizarre, on le comprend pas trop, mais il reste lui-même en toute situation, c'est ce qui fait son charisme. Il est à la fois incrédule et super naïf, il se laisse embarquer dans des trucs compliqués, il aime l'aventure, le danger. C'est qu'un gamin, il ne veut que s'amuser.   

Code:
<div class="img3info">✽  sam way<span><center> - camden st. james - <br><a rel="nofollow" target="_blank" class="postlink" href="http://getthelondonlook.forumactif.org/u39"><div class="lienbullebot">mp cette personne</div></a></center></span> </div>

pseudo & prénom :
J'ai des potes qui m'appellent Elefun, allez chercher pourquoi. Mais je m'appelle Alexandre.  bril2 

âge :

J'ai seize printemps, et toutes mes dents. (ou presque ahum)

pays :

FRANCE, OH MA BELLE FRANCE  tronço 

type de personnage :

Inventé  canard 

où as-tu connu le forum :

Bazzart  etouais 

ce que tu en penses :

Vous êtes mignons, tout est farpait. Bisous.  mouais 

petit mot de la fin :
aglibouglou chou 



codes par get the london look, toute reproduction est interdite


Dernière édition par Camden St. James le Lun 28 Avr - 15:03, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 22:57

this is the story of my life
« La mode, c'est quelque chose au bord du suicide.  »
British: classique, bourgeois, onéreux.
Un style traditionnel qui fait la part belle aux jupes plissées, aux pulls jacquards et aux mocassins. Une certaine idée du chic !

Branché: Un bien étrange animal.
Les branchés forment une tribu secrète aux mœurs complexes. Prenez garde si vous vous trouvez en leur compagnie, car la moindre faute de goût sera sanctionné par un regard plein de reproche.

Etre à la fois classe et branché, c'est un défi que relève tous les jours Camden. Jeune homme âgé de vingt-trois ans à la mignonne trombine, c'est un séducteur qui sait s'y prendre tant avec les dames qu'avec les messieurs. Mais, il n'y a qu'un type de chair qui l'intéresse, bien qu'il s'amuse à tromper ces jeunes filles. Ses rencontres ? Il les fait en soirée, principalement. Il multiplie les histoires sans lendemain, mais son cœur va bien. Il a un don pour se composer un look divin, mais l'amour, ce n'est pas un domaine dans lequel il excelle. Un célèbre écrivain français a un jour dit que l'hérédité et le milieu faisait l'être. Il n'avait pas tort ! Ses parents ont eu beaucoup d'influence sur son caractère, même s'il ne veut pas se l'avouer. Sa mère est une ivrogne, elle déprime depuis qu'elle sait que son époux s'égare entre les reins de demoiselles plus fraîches. Ceci explique cela, il n'a pas eu le bon exemple, l'éducation qu'il lui fallait. Il a mal grandi, mal tourné, il est tombé dans le trou qu'avait creusé sa famille, il est tombé bien bas même. Il voulait réussir, le pauvre, il voulait faire quelque chose de sa vie. Il ramenait des notes fantastiques, avait des activités extra-scolaires, mais ça n'a pas stoppé sa chute. Il a commencé à boire un verre, puis deux, et il s'est vite retrouvé dans les draps d'on ne sait qui. C'est devenu une habitude après, ça se finissait toujours de la même manière. Il était devenu une putain, comme les minettes que ramasse son vieux père. Ça n'avait rien de classe de se faire traiter de salope à l'université, rien de classe de se faire suivre dans la rue par des mecs louches. Pourtant Camden, il était censé personnifier la classe. On se dit " c'est un St. James, il doit être respectueux et respectable; tous les nobles le sont ". Il était pas comme ça, il avait honte d'être aussi sale, aussi débauché.

Sa mère, elle avait trop bu. Elle est tombée malade, est devenu un peu folle aussi. Les jolis colliers de perles que continuait de lui acheter son mari ne changeait rien à son état. Elle se gavait, en deux mois elle prit trente kilos, déjà qu'elle n'était pas très mince... La voir comme ça, ça n'a fait qu'empirer les choses dans la petite tête de Camden. Il voulait pas finir zinzin, gras et alcoolique à cause d'une peine de cœur. Son père, en tant que gros bâtard, il continuait d'écarter les cuisses de ses secrétaires. Tous les hommes riches sont comme ça, ils ont une femme de bonne famille en tant qu'épouse capable d'afficher un sourire sur demande et une petite perverse dans leur placard pour satisfaire leurs désirs. Aussi répugnant que ça puisse être, c'était bel et bien comme ça que ça se passait. Il n'y pouvait rien le gamin, il se prenait des coups dès qu'il parlait trop fort. Il a fini par quitter toute cette merde, s'acheter son propre appartement et un chien aussi, une race chinoise, un Chow-chow, Marzipan. C'est un peu devenu son bébé, lui qui pouvait pas directement en avoir. Il arrêtait de boire comme un trou, comme il le faisait plus jeune. Il buvait encore, mais pas au point qu'on le retrouve demi-mort dans une ruelle infestée de rats. Il y a des choses qui n'ont pas changé chez lui: son goût pour les belles choses, ses vocations. Il voulait, quand il était gosse, devenir Styliste. Son modèle: Mademoiselle. L'illustre Chanel le faisait rêver, fantasmer. C'était plus qu'un simple rêve d'enfant, c'était une ambition. Mais, ce désir de réussir s'est évanoui quand il était au lycée. On la vite fait comprendre que c'était trop féminin comme projet d'avenir, que c'était un métier pour les fiottes. Son père n'a fait que le confirmer en soulignant qu'il reprendrait l'affaire une fois en âge. Mais l'automobile, Camden n'aimait pas ça. Il aimait habiller les poupées, mais pas jouer avec les petites voitures.

Et malgré ce qu'on pouvait en dire, il a trouvé le moyen de faire ce qu'il aimait. La mode, maintenant, c'est son métier. Il écrit, commente, critique les tenues, les dernières tendances. Tout ça pour le compte du magazine le plus détesté du monde, Vogue. Il ajoute sa pierre à l'édifice, il essaye de s'imposer dans ce vaste empire. Il y arrive, ou presque. Et il continue de vivre tranquillement, comme il a toujours vécu. Ses activités peu catholiques continuent, mais il s'en fiche aujourd'hui. Il est comme ça, on y peut rien. Peut-être que le remède, ce serait un mec qui lui taperait dans l’œil ? Pour l'instant, ce qui l'a fait, c'est ce petit bijou derrière cette vitrine, cet article qui compléterait sa tenue. Son porte-monnaie déborde, il peut se permettre ce genre de folie. Eh puis il rentrerait chez lui, avec sa McLaren P1, irait boire un coup au bar ce soir, passerait la nuit chez un bel inconnu. Demain, il irait travailler, puis s'arrêterait encore devant la vitrine d'une boutique et l'histoire se répéterait, encore et encore. Après tout, il vit dans la ville de l'aventure et à la fois celle de la routine, la capitale de la mode. Comme c'est bon de vivre à Londres.  

codes par get the london look, toute reproduction est interdite



Dernière édition par Camden St. James le Lun 28 Avr - 14:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 23:00

le cheval le cheval ça m'a pris très tôt, le cheval le cheval j'trouvais ça trop booow, d'aller au galop ! le cheval c'est vraiment trop génial ! woops
bienvenue officiellement, bon courage pour ta fiche camichou etouais
mais j'aime pas ton métier, il est nul.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t123-on-se-sent-seul



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 23:00

je te souhaite pas la bienvenue. je pourrais mais t'es là depuis trop d'heures.
donc soit heureux.
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 23:04

je t'aime pas toi ! Vilain burk ! Avec ta chanson débile là, et puis Vogue c'est la vie, avoue t'aimes  omg 
je vous aime pas tous les deux, voilà. omg 

Merci le Chipmunk. L'autre,  fucku

-ça m'empêche pas de vous faire des bébés, soyons clairs-

Alvin:
 
Wren:
 


Dernière édition par Camden St. James le Dim 27 Avr - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 23:06

welcome le petit fou keu

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Dim 27 Avr - 23:07

Merci  chou 
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Lun 28 Avr - 2:59

Bienvenue ici officiellement =D

Comment t'as osé te mettre sur un cheval à poil  bril bave 
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t112-t-sais-que-tu-fais-c



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Lun 28 Avr - 8:33

pervers  C'est juste pour toi !

keur keur:
 
Merci !  yeah


EDIT: J'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t138-les-minijupes-c-est-



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   Lun 28 Avr - 15:04

welcome in london my dear !
god save the lancome's


Hello petit pudding, buveur de thé und so weiter diraient nos amis les allemands. Je t'annonce que tu es bel et bien validé(e) et tu vas pouvoir désormais rp avec nous au sein de la capitale ! Tu peux donc désormais vérifier si ton avatar est bien répertorié dans le bottin des avatars. C'est bon ? Il est temps pour toi de te lancer dans la gestion de ton personnage en demandant un logement et recenser au plus vite ton métier dans les sujets concernés (on clique sur les liens c'est magique comme le célèbre british potter). Pour te lancer dans le rp, ça sera toujours plus pratique de créer ta fiche de liens dans la bonne partie du forum et réclamer des liens aux autres ! Tu peux finaliser la création de ton personnage en créant son téléphone ou son twitter, pour ça direction la section social networks. C'est bon ? Tu peux donc rp, n'hésites pas à voter aux topsites en échange de points. D'ailleurs, il est nécessaire que tu te renseignes sur le système de points afin de les réclamer dans ce sujet. N'oublies pas d'aller régulièrement lire les articles de vogue qui poseront les règles à suivre ou à casser ! Tu peux aussi aller faire les jeux ou encore te rendre dans le flood pour faire connaissance avec les autres !


codes par get the london look, toute reproduction est interdite

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


will you get the london look ?







MessageSujet: Re: Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les minijupes, c'est comme les sondages : ça donne des idées mais ça cache l'essentiel + Cam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coleen ◭ Les amis c’est comme les lunettes, ça donne l’air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue.
» Jamie Sparkles - Les amis c'est comme les lunettes, ça donne l'air intelligent, mais ça se raye facilement et puis, ça fatigue. Heureusement, des fois on tombe sur des lunettes vraiment cool !-
» Belle comme une rose. Fatale comme ses épines ___ Kimberly
» La drogue comme le red bull te donne des ailes [pv Holy]
» Comme quoi on peut être ami des maths, mais avoir du biceps.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET THE LONDON LOOK. :: welcome to london.-