Partagez | .
 

 ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 18:59

nevaeh leen rhodes
we accept the love we think we deserve


PRÉNOMS : nevaeh leen. + NOM : rhodes. + AGE : vingt-trois ans. + NATIONALITÉ : anglaise et bulgare. + ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle. + DATE ET LIEU DE NAISSANCE : treize septembre 1991 à Londres (UK). + ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE : photographe. + STATUT CIVIL : célibataire. + GROUPE : chanel. + CAMP : neutre.

AVIS SUR LA MODE :
si je n'avais pas d'avis, expliquez-moi le but du métier que j'exerce actuellement ? Sérieusement, oui je m'intéresse à la mode, mais de loin en quelque sorte. Avec mon appareil photo je prends des clichés pour montrer une certaine ambiance qui se retrouve sur les pages des magazines. Mais je préfère de loin les styles originaux et personnels que ceux qui font pareil que les autres, histoire de suivre. C'est également ce que j'aime prendre en photo.

TON STYLE VESTIMENTAIRE :
bien évidemment, comme toutes filles qui se respectent, j'ai un style vestimentaire féminin. Mais je ne vais pas dans l’extravagance, ce n'est pas fait pour moi. Je dois aussi avouer que je m'habille en fonction de mes humeurs, c'est bizarre non ? Si je ne suis pas motivée à faire quoique ce soit, je porterai un jean avec un sweatshirt et des converses. En revanche si je me prépare pour un événement ou une sortie, je sors le grand jeu : petite robe sympa avec les talons qui vont avec ! Mais quotidiennement je porte des choses assez simple. Cela va du jean à jupe, en passant par la robe.

ATTACHEMENT AU STYLE :
je n'irai pas dire que je suis stricte sur mon physique lorsque je sors. Bien évidemment il est important d'être propre sur soi même, c'est la raison pour laquelle je ne sors jamais sans les gestes du quotidien qui se trouvent être normaux pour moi, mais de là à m'en faire parce que je ne porte pas de maquillage ? De toute manière je ne suis pas du genre à m'être des tonnes de couches sur mon visage, alors avec ou sans, je pense que mon physique ne change pas vraiment.

TA DERNIERE TENDANCE :
Ma dernière tendance ? Je dois vous avouer que j'ai craqué dernièrement, même si mon compte en banque me déteste ! Je me souviens l'avoir vu pour la première fois un matin, en allant au travail, dans cette vitrine. Une petite boutique vintage sur laquelle j'ai craqué. Et puis j'ai vu cette merveille, une veste en cuir qui m'allait à ravir lorsque je l'avais essayée. J'hésitais tellement que je ne l'avais pas tout de suite prise. Mais à force de passer devant la vitrine presque tous les jours, j'ai craqué !

TON ICÔNE MODE :
je n'irai pas jusqu'à dire que ce sont des icônes, mais il y a pas mal de femmes dont le style vestimentaire me plaît ! Je préfère les personnes qui ne font pas trop de chichis, qui ne montre pas forcément qu'elles ont les moyens de s'acheter ce qu'elles veulent, et qui restent fidèles à ce qu'elles sont. Je dois dire que Jennifer Aniston a un style que j'aime beaucoup, sans compter sur notre Kate Middleton qui est si glamour !







LES ANECDOTES


ma couleur préférée est le rouge + j'adore tout ce qui est vintage + j'ai encore une dent de lait + je suis manique de la propreté + pas de bon matin sans mon café  + je ne supporte pas être en retard + la photographie est une chose importante pour moi + je ne suis pas du genre à exprimer facilement mes sentiments + j'adore les films à l'eau de rose + je fume de temps en temps + j'ai du mal à gérer le stress + je suis très organisée + j'aime bien courir le week-end + on pense souvent que je suis un mannequin + mais j'aime trop manger pour ça + je suis une grande cinéphile + mon groupe préféré est Oasis + j'adore le parfum +

CARACTÈRE DU PERSONNAGE


Je vais me décrire en si peu de lignes Et bien ça va être dur de choisir étant donné que j'ai un tableau de plusieurs faces ! *rire* Bon d'accord c'était nul, je sors -> [] Sinon sérieusement, je commencerais par dire que je suis quelqu'un d'assez sociable. Je n'ai aucune gêne à me tourner vers les gens et ce, même si je ne les connais pas. J'aime beaucoup avoir des conversations ou débats avec ceux qui m'entourent, et puis au moins, on se fait rapidement des amis ! Pour continuer, je dirais que je suis toujours souriante et je fais en sorte de positiver malgré le désastre de la situation. Tout peut s'arranger d'après moi, il suffit d'y mettre un peu de volonté et de motivation, et ça passe tout seul ! Troisièmement, je suis très très très rancunière. Oui je peux être gentille mais si vous passez de l'autre côté, il y a des chances que vous regrettiez d'être né. Ne promesse, c’est quelque chose de très important pour moi et si vous faites le choix regrettable de me jouer un tour, croyez-moi, ce n'est pas quelque chose que j'oublierais. Comme on dit " on pardonne mais ou n'oublie pas ". Donc je préviens tout de suite que si la vengeance est un plat qui se mange froid, il y en a qui font manger surgelés ! Ensuite, je dirais que je suis quelqu'un de très têtue et déterminée. Je ne me laisse pas aller aussi facilement et je ne baisse pas les bras. Gare à vous si vous êtes dans un débat avec moi et que nous avons des divergences parce que je trouverais le moyen de vous abattre à coup d'arguments. Si je veux quelque chose, je me donne le moyen de l’avoir, qu'importe le prix à payer. Pour finir, je dirais que je suis fidèle. La tromperie, je n'aime pas ça et je ne parle pas qu'au niveau d'un couple amoureux. Même envers mes amis, je fais en sorte de rester moi-même et je ne leur donne pas une fausse image de ma personne pour les impressionner ou me vanter. Sérieusement, je n'en vois pas l'intérêt. Je préfère rester comme je suis et tenir mes promesses. Je ne suis pas le genre de fille qui s'approche des gens par intérêt. Maintenant je finirais ma description en disant que je suis malheureusement lunatique, point que je tiens de ma mère américaine. Je peux être de bonne humeur et virer au rouge quelques minutes plus tard. Je peux passer du bons temps avec vous et finir par faire des remarques blessantes dans la minute qui suit. Malgré cela, prenez en compte que je suis une fille très gentille et adorable qui ne vous veut que du bien (a)

Code:
<div class="img3info">✽  célébrité ici<span><center> - prénom nom - <br><a rel="nofollow" target="_blank" class="postlink" href="http://http://getthelondonlook.forumactif.org/u24"><div class="lienbullebot">mp cette personne</div></a></center></span> </div>

pseudo & prénom :
midnight shadow.
âge :
21 ans !

pays :
france, alsace pour être plus précise.

type de personnage :
inventé.

où as-tu connu le forum :
j'y suis tombée par hasard, pendant sa construction (midnight shadow) et du coup j'ai voulu m'inscrire en attendant l'ouverture avec impatience !

ce que tu en penses :
j'avais déjà flashé dessus avant, alors autant dire que j'ai hâte  bril 

petit mot de la fin :
 heartbeat  heartbeat  heartbeat  heartbeat 



codes par get the london look, toute reproduction est interdite


Dernière édition par Nevaeh L. Rhodes le Sam 3 Mai - 23:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 18:59

this is the story of my life
fate has a terrible sens of humor
Une heure quarante-cinq du matin. Après une bonne heure de cris et de souffrances, un silence régnait dans les différents couloirs de l’hôpital. Il n’était pas lourd ou oppressant. Au contraire, il était rassurant et soulageant. Après y avoir mis tout son cœur, Elizabeth Hemingway Rhodes venait de donner la vie à une petite fille. Elle avait été agréablement surprise, tout comme son mari qui était resté à ses côtés depuis le début. Ils avaient fait le choix de ne pas vouloir connaître le sexe de leur enfant à naître à l’avance. On pouvait dire que le beau bébé avait été une surprise. Elizabeth avait toujours voulu avec une petite fille, avec qui elle pourrait parler pendant des heures, afin de se confier longuement. Une petite fille à qui elle pourrait brosser les cheveux tout en écoutant son rire éclatant d’enfant innocent. Son rêve venait de se réaliser et elle n’aurait pas pu être plus heureuse que ce matin-là. Bien qu’elle fût épuisée par l’accouchement, un sourire apparu sur son visage pendant qu’une infirmière posait son enfant sur sa poitrine. La petite fille serrait fortement le doigt que son père venait de lui tendre. Il avait les larmes aux yeux. Après tout, c’était son premier enfant, jamais il n’avait autant été fier de sa femme. Elle avait fait du bon boulot, du début à la fin et lui avait permis d’avoir une magnifique petite fille. Il pensait également qu’il n’avait jamais été aussi heureux que ce matin. Il s’imaginait déjà lui apprendre à faire du vélo, faire des promenades en lui tenant la main, l’emmener à l’école pour la première fois etc… Après qu’on ait emmené l’enfant afin de lui administrer les premiers soins pour la ramener toute propre, Jonathan, nouveau père, pris la main de sa femme Elizabeth pour l’embrasser et la féliciter mainte et mainte fois. « Merci Elizabeth, merci de m’avoir donné cette chance. Je suis très fier de toi. On va être heureux, tu verras comme nous serons heureux ». La jeune femme sourit de plus belle, répondant aux baisers de son bien aimé. Elle était persuadée qu’ils allaient avoir une très belle vie tous les trois, et que rien ni personne ne pourrait changer ça. Malheureusement, leur histoire ne va pas être aussi rose qu’ils l’auraient tous voulu. Néanmoins, elle referma les yeux, fatiguée de son accouchement, et on l’emmena dans une chambre silencieuse où l’on pouvait entendre les gazouillis d’une petite fille qui venait d’ouvrir les yeux pour la première fois depuis sa naissance. « Nevaeh. On va l’appeler Nevaeh Leen ».

Nous voilà quinze ans après la naissance de la jeune Nevaeh. Si vous avez bien compris jusque-là, vous aurez compris qu’aujourd’hui c’est son quinzième anniversaire. Coiffée d’un énorme chignon préparé deux heures à l’avance pour sa petite fête d’anniversaire, Nevaeh descendit les escaliers de sa ville, habillée d’une magnifique robe rouge. Il faut dire qu’elle avait flashé sur cette robe depuis déjà deux semaines. Il ne lui fallut que peu de temps pour enfin l’avoir. Il fallait dire qu’il n’était pas question d’argent pour elle. Non pas qu’elle était superficielle et qu’elle jetait l’argent par les fenêtres, non au contraire, elle ne se vantait pas du fait qu’elle avait de l’argent. Après tout, ce n’était pas de sa faute si son père avait sa propre entreprise et qu’il gagnait très bien sa vie. Ce n’était pas non plus de sa faute si elle devenait automatiquement l’héritière de cette même entreprise si jamais il devait arriver quelque chose à son père. C’était l’ordre des choses, la vie disait-on pour les plus jaloux. Arborant un grand sourire, Nevaeh s’enfouit dans les bras de sa mère qui lui souhaita son anniversaire pour la énième fois. Mais la jeune fille se rendit rapidement compte que quelque chose n’allait pas. Sa mère la regarda tristement pendant un long moment, avant de lâcher un soupir et de lui annoncer une nouvelle qui n’allait pas l’enchanter. « Je suis désolée ma chérie, mais il ne pourra pas être là. Une affaire de dernière minute, tu le connais » C’est ainsi que Nevaeh versa quelques larmes dans les bras de sa mère avant de faire bonne figure et d’accueillir ses amis qu’elle avait invité chez elle afin de fêter ses quinze ans. Bien qu’elle était heureuse, et que la tournure des choses lui convenait, il lui manquait quelque chose. Quelque chose qu’elle n’aurait pu remplacer par autre chose : son père. Sa situation financière lui permettait de faire énormément de choses, comme s’acheter ce dont elle avait envie, se voir attribuer des privilèges que certains n’ont pas. En contre parti, elle ne le voyait presque plus, puisqu’il devait se déplacer dans les quatre coins du monde afin de signer des contrats, de rencontrer de nouveaux clients ou encore de délocaliser. Elle savait qu’il aimait ce qu’il faisait, et qu’il avait sacrifié pas mal de choses pour en arriver là. Mais son père lui manquait terriblement, et il n’était pas présent pour son anniversaire, ce qui était très fréquent ces dernières années. Elle se sentait délaissée quelque part, comme si son travail était bien plus important que sa propre fille. Secouant la tête pour obliger ces mauvaises idées à s’évanouir dans son esprit, la jeune fille passa néanmoins une très bonne soirée auprès de ses amis et de sa famille, bien qu’elle n’est pas été complète ce soir-là. Elle se raccrocha au fait qu’elle allait commençait un nouveau chapitre de sa vie puisqu’elle allait entrer au lycée et que les caprices de petite fille gâtée devaient prendre fin ce soir.

Assise sur le lit de Jessica Grey, Nevaeh avait le regard perdu dans le vide, visant la moquette sans même s’en apercevoir. Elle se mordillait la lèvre doucement, comme pour éviter que quelqu’un n’entende ses sanglots. De douces perles salées roulaient sur ses joues rosies par la tristesse. La jeune femme de dix-sept ans aujourd’hui ne se plaignait presque jamais concernant la vie qu’elle mène. Après tout, il ne lui manque pas grand-chose, pour ne pas dire rien si ce n’est la présence de son père dans son quotidien. Son père… Elle ne savait pas vraiment quoi en penser aujourd’hui. Les mauvaises nouvelles, ça ne s’annoncent jamais à l’avance. Non, ça vous prend au dépourvu, au moment même où vous ne vous y attendez pas. C’est beaucoup plus drôle non ? Il fallait dire que Nevaeh avait été servi ces derniers temps. Cela faisait une semaine qu’elle ne voulait plus jamais revoir son père. Il a été découvert qu’en réalité, si ses déplacements devenaient de plus en plus fréquents  c’est parce qu’il avait une relation avec sa secrétaire. Nevaeh ne comprenait pas. Elle avait beau se poser des tonnes et des tonnes de questions, les réponses ne semblaient pas vouloir montrer le bout de leur nez. Pourquoi voir ailleurs alors qu’il est censé avoir tout ce dont il a besoin à la maison ? Pourquoi faire ça à Elizabeth, la femme de sa vie ? Pourquoi faire du mal à tous ceux qu’il est censé aimé ? Non, elle ne comprenait définitivement pas. Serrant ses poings sur la couette bleue, elle se mordilla la lèvre inférieure de plus bel. Nevaeh avait peur pour la suite. Elle avait peur pour sa mère qui n’allait visiblement pas bien après avoir découvert le pot au feu. Tout ce dont elle se souvient, c’est quand sa mère est entré dans sa chambre brusquement, en lui demandant de faire ses bagages, et de n’emporter que le stricte nécessaire. Et c’est ensuite, dans le taxi qui les emmena dans cet appartement qu’elle lui avoua tout ce qu’elle venait de découvrir. Elles se sont alors réfugiées chez Lexie, une amie d’enfance d’Elizabeth qui avait toujours été là pour cette dernière. Une semaine maintenant que sa vie avait littéralement changé. Tout ce que sa mère voulait, c’était passer à autre chose en n’emportant rien en rapport avec son mari, enfin futur ex puisque la procédure de divorce était déjà enclenchée. Elle ne supportait pas l’idée de reconnaître son père comme l’un de ces lâches qui mentent et trompent ses proches. Cette idée lui donnait des frissons dans le dos, mais elle savait que c’était la vérité et qu’il était temps qu’elle l’accepte pour avancer. Nevaeh essuya rapidement ses larmes lorsqu’elle entendit Jessica, et sa plus jeune sœur, Clara entrer dans leur chambre. La jeune fille s’était déjà attachée aux deux autres, mais il fallait avouer qu’elles avaient grandi dans deux mondes différents, et cela se sentait, même involontairement. Elle leur offrit l’un de ses plus beaux sourires pour ensuite se lever et descendre avec les deux jeunes filles afin de s’installer silencieusement à table. Une semaine que cette nouvelle avait tout chamboulé dans sa vie, mais elle devait s’y faire. Autant pour elle, que pour sa mère qui avait toujours été là pour elle et qui l’avait toujours soutenu pour tout. Il était temps d’être présente et de la soutenir à son tour.

Assise au pied de son lit, Nevaeh ouvrit un premier carton destiné à être rangé dans sa chambre. Elle l’ouvrit avec hâte, comme si c’était un cadeau de noël ou d’anniversaire. Elle en sortit tout d’abord une grande boite colorée qu’elle ouvrit avec nostalgie. Des photos, que des photos qui traçaient tout sa vie jusqu’à aujourd’hui. Son enfance, son adolescence et le début de sa vie en tant que jeune adulte. Les photos du bal de promo, de la remise de diplôme et des soirées entre amis de l’université. Ah l’université, elle s’en souviendra toute sa vie. Sa mère avait eu la générosité de lui payer ses études d'art.  Elle avait été ravie à l’idée de pouvoir étudier quelque chose qu’elle aimait plutôt que de finir derrière des bureaux avec de l’administration et des voyages interminables en tant qu’héritière de l’entreprise de son père. En parlant de lui, elle n’avait pas eu de nouvelles pendant pas mal de temps. C’était difficile à accepter aux premiers abords, et ce ne fut qu’une question de temps par la suite. Il avait fallu qu’elle s’y habitue, de toute manière il ne lui avait pas laissé le choix puisqu’il avait disparu. Comme si elle n’existait plus, comme si elle n’avait jamais existé en fait. Maintenant qu’elle y repensait, il lui manquait. Mais il suffisait qu’elle se rappelle de l’épisode d'il y a deux mois pour reprendre ses esprits et se rappeler de ce qu’il leur a fait subir à elle et à sa mère. En effet, il y a deux mois, son père s’était présenté devant elle alors qu’elle rentrait à l’appartement où elle s’était installée avec sa mère. Il n’avait pas prévenu, pas laissé de message ou de mot. C’était une visite à l’improviste où il avait exprimé son besoin de les revoir, de vouloir retrouver sa fille, et son ex-femme. Il avait l’air sincère et désolé, vraiment. Mais Nevaeh n’arrivait pas à s’enlever de la tête les moments solitaires que son père lui avait imposé, à elle et à sa mère. Après tout, tout était de sa faute à lui. Elles n’avaient jamais rien demandé, elles. C’est lui qui avait gâché plus de dix-sept ans de vie en l’espace de quelques mois. Pour elle c’était clair, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Elle lui avait alors fait comprendre qu’elles étaient très bien sans lui, qu’elles s’étaient habituées et intégrées dans leur nouvelle vie, qu’il était trop tard et qu’il ne devait plus jamais essayer de prendre contact avec elle, ou avec sa mère. Nevaeh n’aurait jamais cru qu’il l’aurait écouté et qu’il aurait appliqué ses consignes. Depuis cet entrevu, elle ne l’avait plus jamais revu, ou entendu. Et c’était tant mieux comme ça. Elle s’était créé une petite routine bien à elle en présence de sa mère qui a repris le dessus. Le pire était passé en quelque sorte. Elle posa la boite à photo sur son lit, pour ensuite y sortir son diplôme universitaire encadré afin de l’accrocher sur le mur de sa nouvelle chambre. Encore un nouveau chapitre de sa vie.Elle venait de réussir ses examens, et donc d'avoir la chance de continuer à exercer la photographie, non pas en tant que simple amatrice désormais, mais avec le statut de professionnelle.  Et tout cela, toujours dans sa ville de naissance. Pourquoi quitter un endroit où l’on se sent bien et comme chez soi après tout ? Elle était assez satisfaite de la vie qu’elle menait à présent. Même si, bien qu'elle ne l'avouera jamais, certaines pièces manquent au puzzle. La jeune femme préfère s'enterrer dans son travail plutôt que de faire face à la réalité.

codes par get the london look, toute reproduction est interdite



Dernière édition par Nevaeh L. Rhodes le Sam 3 Mai - 9:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 19:05

bienvenue bril
oh c'est toi  yeah 

par contre nina est réservée pour une membre de prd :/ attends de voir si elle vient ?bon courage pour ta fiche en tout cas, je suis contente que tu sois revenue  coeur2 

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 19:07

    merci tout plein  yeah normal voyons  bril2 
    pas de soucis, c'est quoi le délai ?  woops 
    et si jamais, est-il possible de réserver un autre avatar, si jamais nina est prise au final  bril2 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 19:09

normalement une semaine, mais si je vois pas la personne arriver, je vais raccourcir vu que nina est très demandée mdr

oui oui, je peux te réserver quelqu'un, il y a un sujet pour  bril2 

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 19:10

Bienvenue sur le forum, en espérant que tu t'y plaise, et bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.org/t92-the-road-i-didn-t-tak



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 26 Avr - 19:11


    ça marche, eh bien je te remercie :)je préférais demander au cas où !
    merci  bril 
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Sam 3 Mai - 15:39

tu peux prendre nina c'est bon  coeur1 

-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien



will you get the london look ?

avatar


« Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue. ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Dim 4 Mai - 9:33

    merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas



will you get the london look ?

avatar


« i'd tell her to speak up, tell her to shout out talk a bit louder ».



MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   Dim 4 Mai - 16:44

welcome in london my dear !
god save the chanel's


Hello petit pudding, buveur de thé und so weiter diraient nos amis les allemands. Je t'annonce que tu es bel et bien validé(e) et tu vas pouvoir désormais rp avec nous au sein de la capitale ! Tu peux donc désormais vérifier si ton avatar est bien répertorié dans le bottin des avatars. C'est bon ? Il est temps pour toi de te lancer dans la gestion de ton personnage en demandant un logement et recenser au plus vite ton métier dans les sujets concernés (on clique sur les liens c'est magique comme le célèbre british potter). Pour te lancer dans le rp, ça sera toujours plus pratique de créer ta fiche de liens dans la bonne partie du forum et réclamer des liens aux autres ! Tu peux finaliser la création de ton personnage en créant son téléphone ou son twitter, pour ça direction la section social networks. C'est bon ? Tu peux donc rp, n'hésites pas à voter aux topsites en échange de points. D'ailleurs, il est nécessaire que tu te renseignes sur le système de points afin de les réclamer dans ce sujet. N'oublies pas d'aller régulièrement lire les articles de vogue qui poseront les règles à suivre ou à casser ! Tu peux aussi aller faire les jeux ou encore te rendre dans le flood pour faire connaissance avec les autres !


codes par get the london look, toute reproduction est interdite


-- - - - - - - - - - - - - - --

Δ never had much faith in love or miracles. never wanna put my heart on deny. but swimming in your world is something spiritual. i'm gonna get every time you spank the night. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
http://getthelondonlook.forumactif.com/lien

Contenu sponsorisé


will you get the london look ?







MessageSujet: Re: ⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.   

Revenir en haut Aller en bas
 

⊱ a heart that beats is a heart that bleeds.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» my heart still beats for nothing (feat. yeon areum)
» (M) LEE PACE ▬ A heart that hurts,is a heart that works
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET THE LONDON LOOK. :: welcome to london.-